Premiers pas

Voici les premières mesures que peuvent prendre les parents:

Que faire, si en tant que parents vous remarquez que votre enfant a des difficultés à l’école?

Avez-vous parlé à l’enseignant(e) et à l’inspecteur de votre ressort?

Avez-vous parlé au médecin de votre famille?   – De telles consultations médicales peuvent être remboursées par la Caisse de Maladie.

Votre enfant, a-t-il été testé sur la dyslexie par votre „Service de Guidance“ local ou par le SREA ou par un(e) orthophoniste?

Un test professionnel suivi d’un bilan respectif est nécessaire en guise de preuve fondée.

 

  • Si votre enseignant(e) ou l’inspecteur vous conseille de laisser tester votre enfant, la procédure générale est d’adresser une demande auprès du Service de Guidance local ou auprès du Service rééducatif ambulatoire (SREA). Ces institutions sont responsables pour l’exécution de tests et pour l’élaboration d’un diagnostic. Par la voie des ces institutions, il est possible d’obtenir une aide afin de garantir le suivi de l’enfant, pour le cas où ceci s’avère nécessaire et que les moyens pour ce faire existent.
  • Il y a un organe de consultation équivalent pour les élèves fréquentant une école dépendant de la ville de Luxembourg: Service Pédagogique Rééducatif, 110, avenue Gaston Diderich.
  • Si votre enfant est encore très jeune (âgé de moins de 6 ans), veuillez consulter le “Centre de Logopédie“.
  • Les orthophonistes à formation spécialisée en dyslexie savent fournir une aide optimale. Il y a une association des orthophonistes indépendants (ALO),  dont les consultations et séances de traitement ne sont cependant pas remboursées par la Caisse de Maladie.
  • Est-ce que vous avez fait tester la vue de votre enfant (y compris le test spécifique qui examine la capacité de focaliser un point précis) ainsi que son ouïe (y compris le test spécifique examinant la filtration de bruits secondaires) ?
  • Si votre enfant a des difficultés au niveau de la concentration ou de la motricité ou que votre enfant est hyperactif, veuillez vous adresser à la EHK ou au SCAP. 

Trouver de l’aide

Si un diagnostic a déjà été fait quant à la dyslexie de votre enfant, veuillez consulter le Service rééducatif ambulatoire (SREA). Les responsables s’orienteront à ce diagnostic afin de fournir de l’aide soit en dedans soit en dehors de l’horaire scolaire. Les mesures assurant le suivi de l’enfant dépendent de différentes circonstances dont la formation et l’expérience du professionnel du SREA ainsi que le dynamisme de la personne enseignante dans sa collaboration avec le service.

Image
Difficult to read

Le Ministère de l’Education Nationale soutient financièrement plusieurs institutions au niveau régional afin de permettre un encadrement d’un nombre plus élevé d’enfants. Vous pouvez vous informer à ce sujet auprès de l’inspecteur ou auprès du SREA.

Les orthophonistes savent encadrer de manière optimale les enfants dyslexiques quant à la lecture et à l’orthographe; cependant les frais relatifs à leurs traitements ne sont pas couverts par la Caisse de Maladie.

Si l’écriture à la main pose problème à votre enfant, veuillez consulter un(e) psychomotricien(ne) qui saura développer les capacités de motricité de votre enfant et qui le soutiendra dans ses compétences d’écriture manuelle.

Il n’y a pas de solution magique. La dyslexie n’est pas curable, ce qui ne veut cependant pas dire que votre enfant soit stupide.  Grâce à un support adapté une personne dyslexique est capable de réussir. Malheureusement l’offre d’aide professionnelle est insuffisante au Luxembourg, d’où notre appel à la réclamer: Devenez membre chez DYSPEL et soutenez-nous dans nos efforts.

DYSPEL dispose d’une bibliothèque très riche en livres, vidéos et articles que ses membres savent emprunter.

Pour toute information quant aux adresses de contact mentionnées ci-dessus veuillez svp cliquer ici.

Dernière mise à jour : ( 09-04-2008 )